mardi 17 avril 2012

Mon blog n’est pas français

Depuis que ce blog existe, il est clairement belge, ce qui n’exclut pas que je m’y intéresse à toutes sortes de réalités internationales, y compris françaises. Mais je revendique ma belgitude, non pas par nationalisme ou par obsession, mais tout simplement parce que la réalité belge est celle que je connais le mieux !

Au moment de créer ce blog, je me suis assez naturellement tourné vers Blogger, le fournisseur de blogs de Google. Ça me semblait bien fait, simple à utiliser et correspondant à mes attentes. C’était de plus gratuit ! Un défaut quand même : au départ, il n'y avait pas de système de statistiques (et celui qui est désormais inclus n'est pas très performant ni très précis). J’ai donc fait appel à un fournisseur – tout aussi gratuit – spécialisé dans le comptage des visites, donnant un certain nombre de renseignements, non pas indispensables, mais utiles et intéressants, dont notamment les adresses IP de provenance.

Tout allait bien jusqu’au moment où j’ai constaté – il y a une quinzaine de jours – une diminution brusque du nombre de visiteurs de Réverbères ! C’était relativement étonnant, parce qu’il n’y avait pas vraiment de raison à cette diminution.

Puis, j’ai fini par comprendre : sans que j’en aie été averti, mon blog a désormais deux adresses URL : que vous tapiez http://reverberes.blogspot.com/ ou http://reverberes.blogspot.fr/, vous arrivez au même endroit ! Mon blog a donc été francisé et il est vraisemblable que la plupart des visiteurs français arrivant sur mon blog par un moteur de recherche sont automatiquement déviés sur l’adresse française. Mon compteur ne comprenant pas cette subtilité, il ne comptabilise que les « .com » et non pas les « .fr ». Alors que depuis le début de l’année, le pourcentage de visiteurs français est de 37,99%, pour ces sept derniers jours, il est tombé à 2,99% ! Les Français continuent bien sûr à visiter Réverbères, mais ils ne sont plus comptabilisés par mon compteur ! Dans mes comptes, la majorité de mes visiteurs disparaît donc !

Ça m’énerve, mais ce n’est pas dramatique, j’en conviens aisément. Finalement, ce qui m’énerve peut-être le plus, c’est que mon blog soit devenu – en partie – « français ». Je n’ai rien contre les Français. Bien au contraire, ils sont les bienvenus sur ce blog qui est d’ailleurs aussi répertorié sur le site http://www.paperblog.fr/ qui reprend une série de blogs qui en valent la peine. Mais ce n’est pas parce que les visiteurs français sont les bienvenus que mon blog est français. Ce changement unilatéral d’URL me vole un petit peu de mon identité. Et ça, je n’aime pas trop.

Il y a bien sûr des tas de choses bien plus graves dans notre monde, mais on exprime les coups de blues qu’on peut…

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire