jeudi 17 mars 2011

Cynisme, quand tu nous tiens

Le Japon – et sans doute la Terre entière – est en train de vivre un drame incommensurable. Il n’y a pas de mots face à ce désastre. Les Japonais l’ont d’ailleurs bien compris : c’est en silence qu’ils endurent avec courage cette situation.

Face à une telle horreur, on ne peut que rester abasourdi par la douleur ou se révolter. D’autres se frottent les mains et se réjouissent des « effets positifs, mais incertains, du séisme au Japon ».

Ne cherchez pas d’où peut venir un tel cynisme : seuls les économistes et autres argentiers peuvent se réjouir du malheur des autres ! Lorsque le plus dur sera passé, il faudra reconstruire… et cela rapportera des millions de yens et de dollars !

Faut-il que les hommes soient tombés bien bas pour que certains d’entre eux puissent concevoir et formuler un tel raisonnement abscons, puis le diffuser comme si seule la sacro-sainte croissance importait !

La nature a provoqué un douloureux réveil. La confiance absolue de l’homme dans sa toute puissante technologique l’a amené à oublier que la nature peut-être cruelle et aveugle. Plus souvent qu’à son tour d’ailleurs. Dans notre monde, les seules choses qui restent vraiment naturelles, ce sont les catastrophes ! Alors, voir que l’homme peut en rajouter stupidement une couche, il y a de quoi vraiment se désoler. Et c’est en pleurant que je termine ces mots…

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire