samedi 30 mars 2013

Où est le problème ?

Nous voici donc au changement d’heure. Comme à chaque changement – soit deux fois par an – on va lire çà et là les sempiternelles rouspétances. Pourtant, en ce domaine comme en d’autres, le meilleur moyen de ne pas avoir de problèmes est de ne pas en voir là où il n’y en a pas !

Sans doute, ce petit changement perturbe-t-il certains. Quand on creuse un peu la question, il apparaît que celles qui subissent le plus un effet négatif seraient les vaches laitières qui auraient quelques difficultés à se remettre du changement de rythme, avec non seulement une baisse quantitative de la production, mais aussi de sa qualité ! Elles auraient bien besoin d’une semaine pour s’adapter à la nouvelle donne. Il faut compatir, non seulement avec les vaches en question, mais sans doute surtout avec les fermiers qui sont les premiers à en subir les conséquences.

Pour le reste… On dit que les enfants et les personnes âgées ont du mal à s’en remettre également. Il serait plus correct de dire que certains enfants et certaines personnes âgées éprouvent certaines difficultés à s’habituer à cette modification temporelle. En tout cas, toutes les difficultés – pour autant qu’il y en ait – disparaissent après une semaine.

Les bénéfices du changement d’heure continuent quant à eux durant les 7 mois que dure l’heure d’été. Je ne parle pas des gains énergétiques. On sait que ceux-ci existent, mais qu’ils sont relativement faibles. Je parle simplement des gains en termes de bien-être. Pouvoir disposer de soirées plus longtemps lumineuses, c’est un réel profit ! Ce l’est d’autant plus quand on n’en finit pas de ne pas sortir d’un hiver sombre et froid. Changer d’heure, c’est un peu entrer vraiment dans le printemps et l’été. Et ça, c’est appréciable.

Bref, on ne peut nier que pour certains, ce changement positif est légèrement perturbant. Faut-il pour autant à chaque fois nous bassiner les oreilles avec cette histoire. Bien sûr, il faut rappeler que changement d’heure il y a et réexpliquer à chacun ce qu’il doit faire concrètement. Mais de là à remettre chaque fois en question cette mutation, il y a une marge. D’autant plus qu’en procédant ainsi, les médias ne font sans doute que créer le problème. Or, vraiment, le meilleur moyen de ne pas avoir de problèmes est de ne pas en voir là où il n’y en a pas !

Finalement, dans cette histoire, le plus gros problème est qu’il faut passer en revue toutes les horloges qui n’ont pas encore intégré le changement de manière automatique. Et ça en fait un sacré paquet !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire