mercredi 16 novembre 2016

Respect architectural ?

Wavre est une petite ville d’un peu plus de 30 000 habitants, située à moins de 30 km au sud de Bruxelles. Il s’agit d’une ville sympathique, mais assez endormie. Pourtant, elle fait de plus en plus preuve d’un beau dynamisme, notamment économique, avec des « zonings » en plein essor. Elle innove aussi d’un point de vue culturel et architectural, avec le début de la construction d’un nouveau centre culturel, mais aussi avec un projet d’une tour-hôtel de 120 mètres de haut !

Ce dernier projet est assez étonnant. Premièrement d’un point de vue économique : une petite ville comme Wavre a-t-elle vraiment besoin d’un hôtel de luxe de 200 chambres ? Même située à quelques encablures de Walibi, ce n’est pas ce parc de loisirs, aussi extraordinaire soit-il, qui attirera autant de clients pour l’hôtel. On peut dès lors penser à une clientèle professionnelle, et c’est vrai que le développement de plusieurs entreprises, non seulement à Wavre, mais aussi du côté de Louvain-la-Neuve, entraîne certainement des besoins d’hébergement qui pourront ainsi être satisfaits. J’imagine que les auteurs du projet en ont étudié la viabilité économique et si celle-ci existe vraiment, on ne peut que s’en réjouir pour la région.

Deuxièmement, il est évident qu’un tel projet architectural est étonnant en soi. Dans un paysage plutôt caractérisé par des constructions horizontales, il serait surprenant de voir surgir une telle tour verticale, surtout d’une hauteur aussi considérable. Ce serait d’ailleurs plus ou moins la même hauteur que la MG-Tower qu’on peut voir près de Gand quand on se rend par l’autoroute à la Mer du Nord. Lorsqu’on a vu cette tour, on ne l’oublie pas. Ce devrait être le cas aussi pour celle de Wavre si elle se concrétise.

Bien sûr, les détracteurs ne manquent pas. De nos jours, dès qu’il y a une information qui sort un peu de l’ordinaire, il se trouve souvent malheureusement plus de gens prompts à la critiquer qu’à en avancer les qualités et les promesses.

Une des critiques qui revient, qui fut même énoncée par une amie dont j’apprécie souvent par ailleurs la justesse des jugements, est que cette nouvelle tour ne respecterait pas l’architecture d’une petite ville comme Wavre. Cette idée est étonnante ! Elle relève d’une conception tout à fait conservatrice de l’architecture et donc plus globalement de l’art ! Les grandes œuvres ne sont-elles pas celles qui innovent, qui permettent de sortir du cadre et de créer la surprise ? Adossée au nouveau Centre culturel, cette construction audacieuse permettrait au contraire de magnifier et de sublimer l’architecture wavrienne, d’autant plus que les concepteurs du projet en ont bien sûr envisagé l’impact environnemental.

Comment le projet évoluera-t-il ? Sera-t-il vraiment réalisé un jour ? Sous quelle forme ? Avec quelles modalités ? Il y a beaucoup de questions auxquelles je n’ai pas de réponse. Mais j’aime à penser que ce qui ne surprend pas n’a souvent que peu d’intérêt !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire