jeudi 12 septembre 2019

Au Train où vont les choses…


  

Ce mardi 10 septembre, nous avons donc passé deux heures et demie à patauger dans le Train, charmante rivière qui sillonne le Brabant wallon en traversant notamment Grez-Doiceau. Après-midi de nettoyage en compagnie de l’asbl Aer Aqua Terra  qui accomplit un travail quotidien extraordinaire pour vider nos rivières des déchets errants.

Le travail n’était pas de tout repos, malgré le magnifique soleil qui nous accompagnait. Les grandes bottes de pêcheur sont indispensables pour marcher dans l’eau, avec une profondeur moyenne de 50 cm. Il n’est déjà pas aisé de se déplacer avec cet équipement, mais lorsque les pieds s’enfoncent dans une bonne couche de vase, il faut de la force pour les en retirer, en veillant toujours à garder son équilibre. Même lorsqu’une chasse d’eau se déverse soudainement à hauteur d’homme ! Nous travaillons avec un outil constitué d’un manche et d’un crochet d’une vingtaine de centimètres qui permet de fouiner dans le sol et de dégager les déchets dénichés. Il faut alors les sortir, les mettre dans des seaux à remonter sur la berge. Ann-Laure se charge alors de les trier et de les étaler pour qu’ils sèchent et sensibilisent les passants.

La pêche fut « fructueuse » : sur une centaine de mètres, nous avons pu « sauver » deux débroussailleurs, un taille-haie thermique, un brûleur de chaudière, un pneu et sa jante, un grand paillasson, une veste hiver pour enfants, des morceaux de tôle ondulée Eternit amiantée, une guirlande de Noël, et bien sûr des canettes, des plastics, un tuyau, des métaux, des lingettes, des serviettes hygiéniques… Nous avons même vu une truite d’une bonne cinquantaine de centimètres. Elle faisait la sieste et nous l’avons laissée là !

Tous ces déchets se prélassaient depuis relativement longtemps. C’est la première fois qu’Ann-Laure et Marc passaient par là. C’est évidemment effrayant de voir tout ce qu’on peut « pêcher » dans ces petites rivières, mais nos accompagnateurs nous ont assuré – toujours avec beaucoup d’humour – qu’une rivière qui a été nettoyée reste propre. En d’autres termes, il y a beaucoup moins de personnes qui jettent leurs crasses aujourd’hui qu’avant-hier. Le simple fait d’exposer au regard de tous les déchets découverts permet vraiment de sensibiliser et d’éduquer les passants, notamment les enfants.


FMG©2019

C’est en sensibilisant et en éduquant qu’on peut espérer des résultats probants. Eu égard à la pollution aquatique globale, cette action n’est… qu’une goutte d’eau. Mais ce sont celles-ci qui font les grandes rivières et puis les océans. Tout ce qui est nettoyé est nettoyé, avec une certaine stabilité. Pas parfaite, mais réelle. C’est loin d’être négligeable, au Train où vont les choses…


0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire