samedi 20 février 2010

On s'amuse comme on peut

Je n’ai jamais été touché de collectionnite aiguë. Bien sûr, j’ai des collections d’albums de musique, de BD, etc. Mais ce n’est pas pour la collection : c’est pour avoir toute l’œuvre que j’aime. Faire des collections pour des collections, il ne me semble pas que j’ai jamais fait cela. Même pas les albums Panini de mon enfance. Ça ne m’intéressait pas trop.

Et voilà qu’à l’âge avancé qui est le mien, je collectionne des images virtuelles dans un jeu de « familles ». Tout ça, c’est la faute à Facebook et au jeu qui y est développé « Is cool ». Vous savez, cette histoire de points à récolter qui montreraient soi-disant combien vous êtes « cool ». Je suis désormais bien loin de la course effrénée à ces points (même si j’en ai un certain nombre), mais il faut reconnaître qu’un bon tiers des personnes qui arrivent sur ce blog Réverbères y cherchent en fait le moyen illégal d’obtenir plus de points cool !

À côté de ces points – et en interaction – s’est développé cette collection d’images. Au début, j’avoue que je m’en moquais complètement, jusqu’au jour où je me suis rendu compte qu’il y avait moyen de gagner quelques points cool supplémentaires lorsqu’une famille était complète. Ma première famille m’a valu royalement 50 points, mais les responsables du jeu ont compris qu’il fallait en donner plus s’ils voulaient avoir une véritable dynamique. Bref, depuis, j’en ai obtenu jusqu’à 4000 d’un coup ! Ça fait monter le compteur.

Le plus marrant dans tout cela, c’est qu’on se prend au jeu. Si j’ai des doublons – comme le micro ci-dessus -, je peux offrir l’image à un de mes « amis ». Bref, on part vite à la recherche d’images précieuses. Certains pratiquent des « échanges ». Personnellement, je ne pratique que des « dons » et des « renvois d’ascenseur ». Cela n’a pas beaucoup d’importance. L’important, c’est de s’amuser. Tout simplement. Vous êtes sceptique. Vous avez bien raison. Mais moi, comme d’autres, je m’amuse comme je peux… et ça me fait bien plaisir !

4 commentaires:

  1. Oui mais une précision toutefois : je ne pense pas qu'avoir la "collectionnite aigüe" soit forcément faire des collections pour faire des collections. Ou alors nous avons tous les deux une vision bien distincte de la collectionnite aigüe...
    Pour le reste, même si je déteste le principe "Is cool" et assimilés, il n'y a pas de petit plaisir, donc tu as bien raison d'en profiter !

    RépondreSupprimer
  2. Quoi ! Tu as TOUTE la famille chanteur, y compris le disque d'or ? Bon, ben j'y retourne alors, voir ce que je peux récupérer ! ;-)
    Cath
    (prise au jeu aussi, ça m'étonne pourtant de moi, je ne suis pas très "jeu", mais celui-là me plaît !)

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est-ce que la "collectionnite aiguë" ? ;))
    D'abord, précisons que le tréma se met bien sur le e. Mais on trouve de tout : j'ai même vu "aïgue" !!! ;;)
    Trêve de plaisanterie, le concept n'est pas très défini. Le Wiktionnaire parle, pour la collectionnite, de "compulsion à collectionner, à amasser des objets de collection". Est-ce pour faire des collections en soi ou non, ce n'est pas précisé… 8-}
    Mais une phrase complémentaire est intéressante : "Les collectionneurs se répartissent entre ceux qui sont placard (amassant des objets d'art pour leur seul plaisir) et ceux qui sont vitrine (exhibant leurs trouvailles) mais tous ont la collectionnite aigüe". -x(
    Finalement, la différence entre Franck et moi, c'est peut-être qu'il est plutôt "vitrine" alors que je suis plutôt "placard"… Mais allez savoir !!! =))

    RépondreSupprimer