jeudi 9 février 2017

Je sais tout sur vous

Mon ami Facebook me propose quotidiennement de découvrir de nouveaux amis que « je pourrais connaître ». Le plus souvent, ce sont des amis de mes amis, et il est donc assez logique que le réseau social pousse à tisser des liens qui quelque part existent déjà, puisque tout le monde sait que les amis de mes amis sont mes amis. Mais il arrive aussi que les algorithmes du logiciel me proposent des noms n’ayant aucun rapport objectif avec moi, sauf que je les connais effectivement !

Ça arrive périodiquement, mais j’ai vraiment été frappé dernièrement pas trois propositions. Trois personnes que je connais, mais qui ne sont amis Facebook avec aucun des miens. Pour deux d’entre elles, il est vraisemblable qu’un de leurs amis soit ami d’un ami de mes amis. Ce ne serait en tout cas pas absurde. N’empêche, je me demande quand même comment Facebook peut faire le lien. À moins d’en connaître plus que ce qu’on ne veut bien croire et supposer.

Le cas de la troisième personne me semble encore plus stupéfiant. Il s’agit d’une personne vivant à Madagascar et avec laquelle j’ai travaillé – dans une collaboration assez active – entre 2004 et 2009. Une époque où Facebook commençait à exister, mais sans que j’y sois déjà inscrit. Comment les algorithmes de Facebook ont-ils pu faire le lien ? C’est un vrai mystère. Et c’est un mystère inquiétant, car on peut légitimement penser que la toile connaît de nous encore bien plus que ce qu’on ne veut bien laisser paraître ou croire !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire