dimanche 27 juin 2010

Surprenant et… déplorable !

Ainsi donc, ce brave Pape Benoît XVI s’est fendu aujourd’hui d’un télégramme de soutien à son copain Mgr André Joseph Léonard. Il y exprime « sa proximité et sa solidarité en ce moment de tristesse, dans lequel, avec certaines modalités surprenantes et déplorables, des perquisitions ont été menées » par la Police belge pour instruire les affaires de pédophilie qui – malheureusement – touchent l’Église belge.

C’est vrai que ces perquisitions sont surprenantes. L’Église belge, comme d’autres, se sait confrontée à une difficulté qui, si elle n’est pas l’apanage du clergé, montre toute sa faiblesse. Elle a désormais décidé de voir la réalité en face et avait instauré en son sein une commission chargée de traiter les plaintes de victimes d'abus sexuels.

Je ne suis pas dans le secret des dieux () et ne suis donc pas à même de juger si cette commission faisait son travail avec tout le sérieux et la célérité nécessaires. Par contre, si la Justice belge a décidé à un moment de faire des perquisitions de la manière dont elle l’a fait, je suis enclin à penser que ce n’est pas pour persécuter l’Église, mais parce qu’elle avait de bonnes raisons de le faire.

En tant que citoyen belge, je ne peux accepter que le Pape du haut de sa très grande sainteté exprime un tel jugement sur la manière dont la Justice belge mène son enquête. Il n’a absolument rien à dire à ce propos.

En tant que « chrétien », je m’offusque encore plus. Que les choses soient claires : aujourd’hui encore, je me déclare « chrétien », car Jésus-Christ et son message restent pour moi des références exemplaires fondées sur l’Amour, la Vérité, la Charité et le Respect. Mais il y a longtemps que je ne me sens plus « catholique ». L’Église qui porte ce qualificatif me semble totalement à côté de la plaque – car elle s’éloigne sans cesse du message chrétien – et je n’ai plus de liens avec elle. Une fois de plus, je vois que le « chef » de cette confrérie s’immisce dans un domaine qui n’est pas le sien en émettant de plus des jugements péremptoires. J’allais ajouter « sans balayer devant sa propre maison », mais ce serait injuste. Je crois que l’Église a – enfin ! – pris conscience de l’immensité du désastre et qu’elle essaie de s’en sortir. Ce n’est malheureusement pas en diffusant de tels communiqués qu’elle y arrivera.

La vertu première de l’Amour, de la Vérité, de la Charité et du Respect est l’humilité. Cela, l’Église ne me semble pas encore l’avoir compris ! Et tant qu’elle ne le comprend pas, elle crucifie un peu plus le Christ ! C’est surprenant, tout autant que déplorable.

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire