mercredi 7 janvier 2015

Monde de merde

 
Monde de merde. C’est le titre du Gorafi. En ce jour de barbarie, il n’y a – provisoirement – plus place pour la satire, pour l’humour (aussi noir soit-il), pour la vérité qui dérange. L’humour est en deuil. Et c’est insupportable.

Charlie Hebdo est massacré. J’espère qu’il renaîtra plus caustique que jamais, plus lucide que l’aveuglement généralisé, plus puissant que la bêtise humaine. Ça ne va pas être simple, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais il le faut. Nous avons tous besoin – fondamentalement – de Charlie Hebdo. C’est une question de survie.

Nous sommes tous aujourd’hui des Charlie. Sauf bien sûr – et malheureusement – les ignares. Ceux qui parviendront encore à y redire, à prétendre qu’ils l’ont bien cherché ! La seule chose qu’ils ont cherchée, c’est à nous ouvrir les yeux, à nous garder éveillés, à ne pas nous laisser endormir.

Leur rendre hommage, dans les mois qui viennent, sera d’être plus que jamais vigilant, de refuser toute atteinte à la solidarité, de contrer tous ces amalgames simplistes et réducteurs, de ne se laisser embobiner par personne, et surtout pas par les puissants et autres endormeurs.

Alors, Charlie Hebdo vivra. Inexorablement.

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire