dimanche 8 mars 2020

Douce eau

FMG©2020

Ce matin, j’ai besoin de parler d’autre chose que du coronavirus ou des migrants qui se font jeter en Grèce. Plutôt envie de parler de douceur. Je pourrais parler des femmes, ou plutôt de leurs droits auxquels elles ont bien droit. Mais c’est l’eau qui vient à mon esprit. Elle est douceur et volupté. Même quand elle est dure. Dans ce cas, on peut l’adoucir encore… Pas n’importe comment.

Dans mon village, l’eau est relativement dure : 35,1°f. En soi, ce n’est pas un problème, et certainement pas pour ma santé, même si ce n’est pas idéal pour la peau. Mais, une eau dure présente des inconvénients d'ordre domestique en raison de la précipitation du calcaire (carbonate de calcium). Celui-ci conduit à la formation de tartre. En outre, le calcaire diminue l'efficacité des détergents.

Bref, il est préférable d’éliminer ce calcium en adoucissant l’eau. Il y a plusieurs méthodes pour le faire. La plus connue est l’adoucisseur à résine : des billes de résine sur lesquelles sont fixés des ions sodium (Na+) qui vont remplacer les ions calcium (Ca2+). Ça fonctionne très bien. Mais le coût est important : environ 2000€ pour l’achat de l’appareil, entre 200€ et 400€ par an pour le remplacement des billes, sans compter la nécessité d’être raccordé à l’égout avec un coût écologique important puisque une bonne quantité d’eau est rejetée dans celui-ci (10% de l’eau consommée pour certains appareils).

Un autre système consiste à injecter du dioxyde de carbone (CO2) dans l'eau de façon proportionnelle au débit. Cela va permettre de transformer les carbonates de calcium et magnésium en bicarbonates de calcium et magnésium, solubles dans l'eau. Pas de rejet et pas d’eau qui stagne. Il faut compter aussi environ 2000€ pour l’installation et environ 50€ pour remplacer la bonbonne de gaz tous les 100 m3 d’eau consommée.

Il existe d’autres procédés encore, notamment par magnétisme ou électrolyse. L’efficacité de ceux-ci est très mauvaise.

Un procédé peu connu – ce qui en soi me plaisait bien – est l’utilisation de cristaux de polyphosphates contenus dans une cartouche. Ces cristaux vont se fixer sur le calcaire et diminuer ainsi sa capacité à se fixer dans les canalisations et son interaction avec le savon. C’est très efficace. Le coût de l’appareil est d’environ 120€ et il faut compter environ 10€ pour remplacer la cartouche tous les 6 mois.

Bien sûr, il y a à redire à propos de chacun des systèmes. La perfection est rare sur Terre ! Mais, pour une efficacité similaire, je n’hésite pas à choisir un système qui coûte 16 fois moins à l’installation et 20 fois moins à l’utilisation.

Si vous ne croyez pas à l’efficacité, voici une photo de la résistance de ma bouilloire utilisée plusieurs fois par jour. Pas vraiment de trace de tartre ! C’est pas beau, ça ?

FMG©2020

Cela dit, tout cela n’est pas très important… mais ça m’a fait du bien d’écrire ce billet non sponsorisé. On n’a que les plaisirs que l’on se donne !

4 commentaires:

  1. .. juste pour savoir
    après l'installation du système , je dois laisser tremper ma femme combien de temps dans la baignoire pour qu'elle aie la peau plus douce ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te suggère plutôt de la mettre dans la bouilloire !

      Supprimer
    2. C'est que j'avais déjà fait mon calcul , l'installation est vite amortie
      120 euros + 10 euros
      ... une sérieuse économie par rapport à toutes les lotions jour/nuit pour la peau que je devais lui offrir

      Supprimer
  2. Et moi qui croyais que c'était le fond de ta cuvette de wc !!
    OK, je sors !!!

    RépondreSupprimer