vendredi 16 octobre 2009

Toutes les cinq secondes

Toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim. Cela fait 288 enfants morts chaque jour. Cent cinq mille cent vingt enfants morts par an. De faim.

Pendant ce temps, nos poubelles regorgent de nourriture. Ne soyons pas simplistes : le problème de la faim dans le monde est loin de se réduire à un combat entre ceux qui mangent au-delà de ce dont ils ont besoin et ceux qui n’ont quasi rien pour s’alimenter.

Il n’empêche, on ne fait pas grand chose pour éradiquer ce problème. Le gouvernement belge a désormais des pouvoirs spéciaux pour lutter contre la grippe AH1N1. Il n’en a malheureusement jamais eu pour lutter contre la faim dans le monde. Ni aucun autre gouvernement.

La Journée mondiale de l’alimentation est là pour nous rappeler ce fléau. Comment peut-on accepter que des gens meurent aujourd’hui de faim ou de malnutrition alors que, globalement, il y a trop d’alimentation. Bien sûr, c’est la crise… mais ne devons-nous pas tout faire pour assurer la sécurité alimentaire mondiale ?

Que pouvons-nous y faire ? Sans doute donner de l’argent aux organisations qui luttent. Chercher aussi à acheter équitable. Puis être conscient de ce qu’on fait lorsque l’on mange. Pas pour se culpabiliser, mais pour être responsable.

Il en va de l’honneur de l’humanité.

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire