dimanche 28 novembre 2010

Bye Bye Banques

Ce brave Éric Cantona commence à rivaliser avec Jean-Claude Van Damme : il se met à penser ! Sa dernière idée, relayée en Belgique par Géraldine Feuillien, est d’inciter tout un chacun à retirer tout son argent de sa banque afin de créer le chaos bancaire. Connerie !

Que les choses soient claires, cependant. Personnellement, il y a longtemps que j’ai quitté la grande banque belge dans laquelle j’avais placé mes maigres économies. Je l’ai fait pour deux raisons : d’une part, cette banque me coûtait de l’argent alors que je lui prêtais le mien ! Faut quand même pas pousser, alors qu’il y a sur la place des tas de banques qui ne coûtent rien et qui se contentent de faire fructifier l’argent qu’on leur prête.

D’autre part, et sans doute plus fondamentalement, j’en avais marre de prêter de l’argent à une banque qui soutenait l’apartheid en Afrique du Sud (vous voyez, ça fait longtemps). Cela dit, aujourd’hui, la même banque soutient l’occupation israélienne de la Palestine et c’est tout autant dramatique.

Bref, les grandes banques belges – et la nationalité ne doit pas changer grand chose à cet égard – ne sont certainement pas des anges et je ne peux que soutenir ceux et celles qui pensent qu’il serait bon de les quitter !

Que tout le monde le fasse le même jour – le 7 décembre en l’occurrence – me semble un acte de terrorisme aussi condamnable que n’importe quelle bombe qui explose pour le simple plaisir de créer le chaos.

Il faut changer le système bancaire et y remettre un peu (beaucoup) d’éthique ! Mais ce n’est pas en faisant sauter la banque qu’on y arrivera. Que gagnerait-on à se retrouver avec des institutions bancaires exsangues, incapables de gérer les flux financiers, alors même que – l’Irlande est là pour nous le rappeler – la situation financière internationale est plus que fragile ? Le chaos bancaire ne pourrait qu’entraîner la déroute sociale, avec des tas de personnes qui perdraient leur travail, des tas de petits épargnants qui perdraient leurs petits bas de laine. Est-ce vraiment cela que veulent ces chasseurs de moulins ?

Notre monde est à réformer. Il y a des tas de choses à changer, de toute évidence. Mais ce changement ne devrait pas, selon moi, se faire n’importe comment, pour le simple plaisir de foutre la pagaille. Il faut bouger pour faire évoluer les choses, non pas pour ruer bêtement dans les brancards. La violence, quelle qu’elle soit, d’où qu’elle vienne, est toujours le dernier recours de l’incompétence.

Je rêve d’un monde où chacun serait compétent (y compris les banquiers !)…

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire