mercredi 17 septembre 2008

L'unique

Le lampadaire du Lieu unique © Alpix 2008

Un jour, un être cher m’a dit que j’étais quelqu’un d’unique ! J’en ai été très ému, parce que cet être cher était pour moi aussi quelqu’un d’unique. Je savais donc combien c’était important de dire cela… Ce n’est pas le genre de choses qu’on dit tous les jours et à n’importe qui.

J’en suis convaincu, et pourtant, il n’y a finalement rien de plus banal que d’être quelqu’un d’unique ! Ne le sommes-nous pas tous, uniques ? S’il y a bien des fous qui essaient de cloner des êtres vivants, ils sont quand même minoritaires et jusqu’à présent – ah ! mon clavier d’ordi n’est pas en bois et j’aimerais pourtant en toucher – aucun être humain n’a été cloné.

Chacun de nous est donc intrinsèquement unique. Il n’y a pas d’autre moi. Il n’y a pas d’autre toi. Nous sommes uniques, toi et moi, comme tous les autres. C’est vraiment extraordinaire… C’est unique ! Depuis la nuit des temps, il y a eu des milliards d’hommes et de femmes, tous uniques. Dès le premier moment de leur existence. Un homme rencontre une femme. Ils sont tous les deux uniques. Ils se rencontrent un peu plus intimement, et de cette intimité unique, naît un nouvel être unique. Les mêmes homme et femme pourront encore se rencontrer intimement – ils auraient bien tort de s’en priver ! – et il pourrait chaque fois en naître un nouvel être unique. Même des jumeaux parfaits ont leur unicité propre. Il suffit d’un détail. Il suffit aussi de la vie qui fait que même si les gènes sont tous les mêmes, l’expérience, elle, n’appartient qu’à chacun.

Ça n’a l’air de rien, mais c’est une véritable merveille. Chacun de nous est unique. Nous sommes tous perdus dans l’immensité, mais nous sommes tous, dans cette immensité, absolument uniques ! N’est-ce pas le plus grand et le plus merveilleux des mystères ?

Alors, quand un être cher vous dit que vous êtes quelqu’un d’unique, il ne dit peut-être que la plus banale des banalités, mais le simple fait de le dire transforme cette banalité en merveilleux mystère.

Vous a-t-on jamais dit que vous étiez quelqu’un d’unique ? Moi, oui. Et c’est inouï !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire