jeudi 9 juillet 2009

Alouette, gentille alouette

FMG © 2004

Une fois de plus, me voici en mission à Madagascar pour observer et analyser l’organisation, la passation et la correction de l’examen du CEPE (Certificat d’Études Primaires Élémentaires). Je suis à Mahajanga, une ville côtière relativement chaude. On y vit à un rythme « méditerranéen », c’est-à-dire notamment avec une longue heure de midi.

Bref, j’étais ce midi à l’hôtel en passant le temps par un petit tour sur Facebook (j’en profite pour dire que les installations wifi permettant de se connecter à partir de sa chambre sont une véritable bénédiction pour les nomades professionnels). J’ai quelques « amis » malgaches, surtout dans le cadre du jeu Is cool. Un de ceux-ci (qui réside en France, je crois) a participé à un de ces quiz qui pullulent sur Facebook : « Quel gasy es-tu réellement ? ». Un gasy, c’est un malgache. L’ami en question avait complètement (volontairement ?) foiré son quiz et avait conclu avec un bon jeu de mots « Je suis un mal gasy » (la langue malgache s’appelle le malagasy). Intrigué, je me suis laissé tenter par le quiz, même si je ne pratique pas trop ce genre de choses.

Ce n’était pas forcément facile. J’ai parfois utilisé ma connaissance de ce merveilleux pays pour répondre. Parfois, j’ai tapé au hasard. Conclusion du quiz : « Vrai gasy 100% : toi, t'es un vrai, tu es né au pays et on t'a inculqué des valeurs que tu n'es pas prêt à oublier. Félicitations, tu es un vrai gasy et sois en fier » (j’ai corrigé les fautes d’orthographe).

J’étais très fier, non pas d’être le malgache que je ne suis pas, mais de réussir le quiz. Mais j’étais surtout étonné, pour ne pas dire stupéfait. Ayant réussi le test, j’avais droit à une photo montrant ma science ! Cette photo, je l’ai tout de suite reconnue : c’est moi qui l’ai prise lors de ma première mission, en 2004. Elle a saisi des enfants en train de chanter « Alouette, gentille alouette » et se trouve sur mon site personnel !

Les auteurs du quiz de Facebook sont venus piquer cette photo et se sont bien gardé de mettre le copyright… Je ne leur en veux pas. Je ne me fais pas d’illusion : une photo placée sur Internet n’appartient plus à son auteur. On pourrait disserter sur cette problématique du droit d’auteur, mais ce n’est pas mon intention. En réalité, l’étonnement passé, j’ai été plutôt ravi de voir que cette photo est associée à une bonne connaissance de Madagascar. J’ai été ravi de voir Madagascar – qui connaît des temps difficiles – associé à des visages d’enfants heureux de chanter et d’apprendre. J’ai été ravi de croire qu’il reste un espoir pour Madagascar. Et tous les méchants (quel que soit leur bord), tous ceux qui croient au miroir aux alouettes, on les plumera… on leur plumera le bec, et le bec, alouette, alouette…

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire