vendredi 14 mars 2008

Mon top ennemi

Qui ferait du mal à cet adorable animal ? Moi !

Je sais bien que sur le site de Peta (People for the Ethical Treatment of Animals), on voit des choses horribles. Comment des êtres humains peuvent-ils se conduire ainsi ? Comment peut-on arracher la peau d’un animal encore vivant ? Comment esquinter un animal simplement pour pouvoir en faire un manteau de fourrure ? Il y a vraiment de quoi être dégoûté.

J’avoue pourtant que je ne suis pas passionné par les animaux. Je les respecte comme tout être vivant, tant qu’on vit en bonne entente. C’est même avec une certaine émotion que je regarde dans le jardin quelques chevreuils, quelques écureuils, quelques poules faisanes et autres animaux en toute liberté.

Mais la taupe, ça, non ! Qui pourrait accepter de voir son jardin ravagé par les galeries et autres taupinières ? Il n’y a pas chez moi de belle pelouse bien plate tel un gazon anglais. C’est plutôt une prairie sauvage qui simplement bénéficie durant la saison de tontes hebdomadaires. Bref, pas de quoi pavoiser. Mais est-ce une raison pour venir y creuser d’horribles tunnels qui risquent de provoquer des pieds tordus ? Y a-t-il la moindre excuse à venir faire ces petits monts de terre qui dénaturent le vert herbeux ?

Bref, la taupe, il faut la chasser. J’ai essayé des méthodes douces, style ultrasons. C’est de la foutaise. La seule chose qui fonctionne, c’est un piège à taupe. C’est cruel, j’en conviens. Mais c’est la seule solution. Pas évidente d’ailleurs. Quand on rate son coup, il paraît que la taupe mémorise la méchante tactique qui a essayé de l’avoir… et qu’on ne l’y prend pas une seconde fois. C’est bien ça qui est catastrophique. Ces foutues taupes ne se laissent pas avoir et continuent à me narguer ouvertement.

Que Peta se rassure : je n’ai aucune envie d’attraper les quelques 900 taupes nécessaires pour faire un manteau de fourrure ! Je veux simplement supprimer celle(s) qui ravage(nt) mon jardin. Sans état d’âme. Suis-je réellement un monstre ?

4 commentaires:

  1. .

    Un monstre? Bien sûr que tu...bon...je n'irai pas jusque là! Hahahaha!

    Mais ces gentilles taupes débarrassent ta pelouse, déjà vilaine, à ce que je viens de lire, des gros vers blancs de hannetons!
    Pas de taupe, plein de vers blancs qui feraient jaunir ton gazon. Beurk!

    Pas convaincu?

    Alors, adopte un chat ou deux! Ils tueront les taupes et te les livreront à ta porte! :-D Car les chats tuent mais ne mangent pas les taupes...

    Je t'imagine déjà avec ton beau manteau gris taupe! Hihihi!

    .

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont pourtant bien utiles, pour donner l'heure : "A la troisième taupe... il sera midi !!!!"
    ;-)

    Mais sinon, pas d'état d'âme chez moi : homme ou chat, elles ont un prédateur, oui, et alors ? C'est la vie !

    Alors, tu fais ton choix ?

    RépondreSupprimer
  3. Bon ! Pas si sûr que chat ! D'abord, il faudrait ne pas être allergique aux poils de chat… J'aime bien les chats… quand ils sont en liberté. Le jardin est d'ailleurs périodiquement visité par l'un ou l'autre chat voisin qui y trouve un coin tranquille… Bref, c'est pas la bonne solution non plus !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous, je viens de visionné un documentaire narré par Joachim Phoenix qui traite de la place de l’homme dans la nature et de son action négative sur le monde animal. Aussi utile que dérangeant, à l’instar d’une vérité qui dérange de Al Gore, ce film a eu un énorme succès aux USA où il a remporté de nombreux prix.

    Je vous invite a le visionner à cette adresse : http://www.e-citizen.tv/wordpress/

    Ps : “the definitive documentary film of all time that Americans don’t want to see ! “
    The humane Society

    RépondreSupprimer