dimanche 25 octobre 2009

La lumière bleue contre le blues de l’hiver

Point de publicité dans ce billet ! L’outil en question est bien sûr en vente, mais ça me semble quand même bien cher pour un appareil qui devrait pour bien faire être remboursé par la sécurité sociale.

Il y a longtemps qu’on sait que de nombreuses personnes souffrent de dépression hivernale par manque de lumière. On estime qu’ils sont entre 15% et 20% dans nos pays du nord. Mais elles sont sans doute plus nombreuses encore, car beaucoup ne s’en rendent même pas compte.

On sait aussi qu’on peut combler ce déficit de lumière par une exposition à une lumière blanche. D’habitude, il faut pour cela aller dans des centres spécialisés avec des appareils sophistiqués.

Mais voilà que les travaux sur la lumière bleue de Janis Louise Anderson à la Harvard Medical School ont permis de développer un appareil beaucoup plus petit, mais tout aussi efficace, du moins pour le « blues de l’hiver », premier stade de la dépression hivernale. L’exposition à un faible niveau de ce nouveau type de lumière spécifique pourrait – paraît-il - compenser la perte de dynamisme et de moral ainsi que rétablir l’humeur et le tonus estivaux.

Mine de rien, c’est là une excellente nouvelle en ce jour de changement d’heure ! Dommage que ce petit appareil soit si cher (apparemment, un minimum de 250 EUR est requis !). N’empêche, vive la lumière et la luminothérapie !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire