dimanche 14 juin 2009

Faire de son hobby un métier…

Arriver à faire de son hobby un métier, c’est le rêve de beaucoup de personnes. Certains y réussissent. Qu’on pense aux musiciens et à tous les artistes en général, aux sportifs professionnels, à certains cuisiniers, à quelques géologues, à de nombreux informaticiens, et à des tas d’autres métiers qu’on peut pratiquer simplement parce qu’on aime ça…

Mais être passionné par la construction de maquettes ou par les trains électriques et transformer cela en un métier, c’est beaucoup plus rare. Ce n’est sans doute pas un cas isolé, mais c’est celui d'un proche !

Il exerce en réalité plusieurs métiers. À certains moments, il vend des maquettes et des trains électriques (et tout autre jouet dans le genre). À d’autres moments, il répare des maquettes et des trains électriques qui ont subi les coups de leurs propriétaires. Et puis, il construit un circuit de train électrique !

Ce n’est bien sûr pas le fait du hasard, mais il lui fallait quand même rencontrer un monsieur passionné de trains électriques, prêt à investir pas mal d’argent pour avoir un beau circuit, mais n’ayant ni les compétences ni le temps pour le construire. Mon ami avait le temps et les compétences…

Alors, depuis des années, il construit patiemment un train électrique extraordinaire. Je ne l’ai en fait jamais vu, mais un seul chiffre : il faut environ 8 minutes pour qu’un train en fasse le tour complet. Et encore, je ne suis pas sûr qu’il soit alors passé partout. Il n’y a pas que les rails, mais tous les décors, les personnages, les éclairages, etc. C’est grandiose.

Mais ce que je trouve le plus grandiose, c’est d’avoir pu transformer cette passion en un métier qui, il faut bien l’avouer, n’est pas très courant (ce qui est paradoxal pour une activité fondée sur le courant…). Bravo !

0 commentaires:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire